Jean Christophe Larose | Jean Christophe Larose - Groupe Cardinal - Lyon

Jean Christophe Larose

Jean Christophe Larose, président du Groupe Cardinal, et Serge Trigano, Président fondateur de Mama Shelter, lors de l’inauguration du Mama Shelter de Lyon

En savoir+ sur LyonMag.

 

extrait interview donné à Lyon-Mag :

L’idée du Mama Shelter, c’est qu’on a envie lors d’un voyage de trouver des lieux qui racontent quelque chose, où l’on peut vivre une expérience. Ces lieux, en période de morosité économique, où l’on trouve un peu de bonheur. C’est la recette des Mama Shelter, le temps d’une nuit, d’un verre ou d’un repas.
C’est aussi le travail d’une tribu, de pleins de talents. Il y a Philippe Starck et son génie, Alain Senderens et Jérôme Banctel aux cuisines, mes fils et l’équipe Trigano, Cyril Aouizerate, l’équipe de Cardinal. On s’engueule sur tout, on n’est jamais d’accord sur rien. Et puis on sort quelque chose qui raconte un truc différent où l’on est accueilli avec cœur. »

« Naturellement on veut s’implanter dans les grandes villes de France. Il y a un dynamisme économique à Lyon qui est formidable et il y a un pari à faire sur l’aspect loisirs. Lyon doit encore faire ses preuves. Le Mama Shelter, avec la complicité de la mairie et de la Région va essayer de dynamiser ce côté-là.
Quant au quartier, on ne recherche pas de quartiers touristiques mais des quartiers populaires qui racontent une histoire. Jean-Christophe Larose, PDG de Cardinal, m’a fait faire un tour de la ville. On est passé là par hasard et il m’a expliqué qu’il était propriétaire du terrain. On a regardé, discuté et j’ai décidé de poser là le Mama Shelter. »

Jean-Christophe Larose, vous êtes le promoteur du projet. Ce coup de cœur dans le 7e, c’était prévisible ?
« Non. On est allé chercher Serge à la gare de la Part-Dieu. On se rendait vers la Confluence et la Presqu’île et on est passé devant ce foncier. Comme on a déjà fait Marseille et qu’on a discuté de Bordeaux, je savais que les Mama cherchaient des lieux, pas insolites, mais à fort potentiel. Ils ont eu le nez pour ce lieu connecté à Gerland, à la Part-Dieu et à la Presqu’île. Du coup, on voit qu’autour, des prestataires lancent de nouveaux projets. Le maire du 7e et Gérard Collomb sont très contents. »

L’investissement est de 30 millions d’euros. C’est un vrai pari ?
« Une opération de promotion est toujours risquée. Mais Mama Shelter et Serge Trigano, ca représente un vrai encadrement. On travaille avec des stars qui ont un vrai talent. Le risque est donc somme toute limité. »

Serge Trigano, quelle est l’ambiance du Mama Shelter de Lyon ?
« Lyon joue sur des éclairages différents des autres Mama Shelter, il a des aménagements différents. Il y a une salle de séminaires et de réunions qu’on n’a nulle part ailleurs et qui va faire du Mama de Lyon le lieu de rencontre des entreprises lyonnaises et européennes dans les mois qui viennent. »